La pico brasserie et le brassage amateur de bière

la construction de la pico brasserie

ouverture des fûts

  • cette opération est réalisée à l'aide d'une meuleuse d'angle équipée d'un disque spécial inox
  • prévoir gant, lunette et bouchon pour les oreilles. on peut aussi remplir le fut à moitié d'eau pour étouffer le bruit.
  • tracer le diamètre à ouvrir.
  • on peut s'aider d'une cordelette enroulée autour de la tête de fut.
  • commencer la découpe petit à petit, sans trop forcer, prévoir 30 Min par fut.
  • une fois le fut ouvert, ébavurer le pourtour a l'aide d'une lime ou d'un disque abrasif.
    attention, les bavures sont très coupantes.
besoin de conseil en bricolage ?, notre forum du bricolage est la pour repondre a vos questions.

perçage des fûts

  • Une fois l'emplacement des trous marqué sur le fut, procéder petit a petit, avec un foret de 4mm
    en perçant tout autour du diamètre final, la finition est effectuée avec une lime ronde.
  • Un emporte-pièce peut aussi être utilisé.

assemblage des tubes cuivre

  • les tubes de cuivre sont assemblés par brasure tendre avec de l'étain.
  • une simple lampe à souder suffit pour cet assemblage.
  • choisir un étain de qualité sanitaire (sans plomb).
  • décaper l'emplacement de la brasure avec de la paille de fer ou du papier abrasif.
  • enduire les parties à braser de pâte ou liquide décapant.
  • assembler les pièces.
  • chauffer l'ensemble.
  • retirer la flamme et appliquer l'étain sur l'assemblage, celui doit fondre au contact et pénétrer par capillarité.
  • nettoyer l'excédent d'étain a l'aide d'un chiffon humide.
  • laisser refroidir.

cintrage des tubes cuivre

  • les tubes de cuivre sont cintrés au "sable".
  • recuire le cuivre en chauffant l'emplacement prévu pour le cintre
  • normalement, le cuivre se recuit à haute température avec un chalumeau oxy-acetylique, il doit être porté au rouge cerise. mais la lampe à souder ne fournie pas assez d'énergie pour arriver à cette température. on arrive néanmoins à recuire de petite surface, pour cela il faut maintenir la chauffe assez longtemps jusqu'a ce que le cuivre s'oxyde (il s'irise et devient gris en dehors de la flamme).
  • contrairement aux aciers, on peut refroidir brusquement le cuivre, il ne se trempe pas.
  • mettre un bouchon de papier a une extrémité.
  • remplir et tasser fortement le sable fin dans le tube, fermer la seconde extrémité
  • former le cintre autour d'une forme (bouteille de gaz, marmite, etc.) selon le diamètre voulu.
  • cette technique ne permet d'obtenir que des rayons de grand diamètre, pour de plus petit rayon, il faut utiliser une pince à cintrer ou un ressort. Pour de très petit rayon, utiliser des coudes à souder.

fixation des tubes sur le fut sans soudure

  • l'assemblage des tubes cuivre est réalisé sans soudure, par simple pincement entre deux pièces.
  • un mamelon fe/cu male est brassé sur le tube de cuivre entrant.
  • un mamelon fe/cu femelle est brassé sur le tube de cuivre sortant.
  • le mamelon mâle est enduit de filasse et de pâte a joint.
  • les deux pièces sont assemblées au travers du fut
  • la filasse assure une étanchéité parfaite

isolation de la cuve matière

  • l'isolation de la cuve matière est réalisé par du polystyrène expansé de 5cm recouvert de bois. celle-ci permet de maintenir la température de la cuve avec une perte de 2°c par heure.
  • on aussi peut choisir du polystyrène extrudé, ce produit possède un meilleur coefficient thermique.
  • une feuille d'aluminium est posé sur le fut afin de protéger ce dernier et de faciliter un éventuel démontage.
  • cette dernière participe un peu a l'isolation, en renvoyant le rayonnement vers le fut.
  • le polystyrène est découpé en bande de 5*60 cm. ces bandes sont ensuite assemblées sur le fut et collées à l'aide de mousse polyuréthane (mousse pu)
  • des lames de parquet de 60 cm sont ensuite assemblées sur le pourtour du polystyrène.un rabotage peut être nécessaire pour un parfait assemblage.
  • le diamètre du polystyrène est ajusté de façon à correspondre à l'entourage bois:
  • soit le polystyrène est poncé pour en diminuer le diamètre.
  • soit une fine bande en polystyrène de 1mm est rajouté pour en augmenter le diamètre.
  • le cerclage est réalisé à partir de barre de seuil inox, munies d'une équerre a chaque extrémité, équerre qui reçoit un boulon pour le serrage.
  • une couche de lasure apporte la protection et la finition a l'ensemble.
  • le couvercle est réalisé en assemblant des lames de parquet.

réalisation du refroidisseur a contre courant

  • Schéma du principe de fonctionnement.
  • pour le refroidisseur, il vous faut:
      10 m de tube de cuivre recuit 14/16 mm.
      10 m de tuyau d'arrosage 19 mm.
      2 manchons réduit cuivre 20/16.
      2 té égal 20 cuivre.
      1 m de tube cuivre 18/20.
      4 colliers "serflex" d'au moins 25 mm.

  • Déployer la couronne de cuivre.
  • enfiler le tuyau d'arrosage sur le tube cuivre (prévoir un ami et du savon...).
  • reformer la couronne sur un moule (bouteille de gaz, marmite, votre ami, etc.).

    assemblage des extrémités
    -braser le manchon réduit et le té à l'aide d'un bout de tube 18/20.
    -limer l'arrêt de trouvant à l'intérieur du manchon réduit.
    -enfiler cet ensemble sur le tube recuit.
    -braser l'ensemble.
    -maintenir le tuyau par les colliers "serflex".
    -répéter l'opération pour la seconde extrémité.

raccord pompes/tubes

  • les pompes sont issue de lave linge, la difficulté est de raccorder la tubulure souple (tube pvc cristal) sur celles ci.
  • un raccord fe/cu mâle, dont le diamètre de filetage est légèrement supérieur
    au diamètre intérieur des sorties de la pompe, est limé afin de permettre l'encastrement.
  • un tube cuivre 10/12 d'environ 5cm de long est brasé sur ce raccord.
  • le raccord est assemblé par une colle époxy (araldite) sur le corps de pompe.
  • le tube cuivre recevra le tube cristal serré par un serflex.